Eneeh Quarter

Née en 1964, Eneeh a grandi dans une famille de témoins de Jéhovah.

Elle est la deuxième enfant d’une famille de quatre. Alors qu’elle avait atteint sa troisième année, ses parents, qui vivaient alors dans une petite commune alpine, reçurent la visite d’un couple de témoins de Jéhovah et, séduits par le message promettant un proche avenir meilleur, se convertirent au mouvement. Elle a donc passé la majeure partie de sa vie à l’intérieur du groupe et en connaît pleinement les rouages.

Bien qu’ayant pris de la distance avec les témoins de Jéhovah, il y a plusieurs années, elle ne renie néanmoins pas son parcours. La dureté de l’éducation reçue, particulièrement de la part de son père, l’a rendue forte et désireuse d’affronter les aléas de la vie, qu’elle prend avec philosophie. Paradoxalement, cela a aussi induit une difficulté à s’estimer, ayant toujours la crainte de faire le mauvais choix ou d’échouer, hésitant à se mettre en avant.

Grande amatrice de livres — la bibliothèque familiale était abondamment fournie en auteurs classiques et il ne lui manquait pas la littérature enfantine que son père, représentant en édition, lui fournissait régulièrement — elle prit très tôt le goût de la lecture, ainsi que de l’écriture. Elle écrivit son premier poème à l’âge de neuf ans et il fut mis en évidence dans la classe qu’elle fréquentait à l’époque.

Son rêve était d’écrire un livre, mais devant s’investir très tôt dans les activités professionnelles et familiales — et religieuses, dans lesquelles elle s’impliqua intensément — ce désir se retrouva relégué au fond de ses préoccupations.

Atteint la cinquantaine, mariée et mère de deux enfants (un garçon et une fille), déçus par la direction que prenait l’organisation à laquelle ils avaient consacré leur vie, son mari et elle entreprirent un examen du mouvement des témoins de Jéhovah, groupement dans lequel ils se reconnaissaient de moins en moins. Des doutes commencèrent à germer, surtout quand ils mettaient en rapport les enseignements qui leur étaient donnés et l’étude personnelle de la Bible à laquelle ils s’adonnèrent.

C’est à cette même période que débutèrent, en Australie, les sessions de l’ARC, la Commission royale sur les réponses institutionnelles aux abus sexuels sur enfants, mise en place par le gouvernement.

Elle faisait suite à des dénonciations de déplacements d’auteurs d’abus sur mineurs pendant de nombreuses années dans plusieurs groupements, comme l’Église Catholique, les Scouts, des écoles, etc. sans que rien ne fût entrepris pour stopper le phénomène, cherchant, au contraire, à l’enterrer. Les représentants locaux des témoins de Jéhovah furent entendus, ainsi qu’un des hauts responsables du siège américain.

Ce fut cet épisode dramatique qui lui donna l’envie d’écrire “Souviens-toi… Sydney”.

Eneeh Quarter

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)

Filtres actifs